Wim Leysens suit de près, depuis dix ans, l'évolution à Cuba. Dans un premier temps en tant que responsable de programme de FOS (Fondation Aide à la Coopération), et maintenant en tant que secrétaire de la Coordination pour la levée du blocus contre Cuba. En février 2022, il a séjourné à Cuba, où il a rencontré des organisations et des citoyens pour discuter, entre autres, de la nouvelle loi sur la famille (ou loi sur les familles, comme ils disent à Cuba, pour bien indiquer la pluralité des formes de famille).

Wim Leysen, porte-parole de la Coordination pour la levée du blocus de Cuba, vient tout juste de rentrer d'un voyage sur l'île, où il a notamment eu une rencontre passionnante avec la vice-ministre de l'Économie et a également recueilli quelques réflexions d'autres Cubains.

Le Dr Luther Castillo Harry, qui a étudié gratuitement à l'École latino-américaine de médecine (ELAM) de La Havane, a, au début de ce mois, été nommé secrétaire d'État aux sciences, à la technologie et à l'innovation scientifique dans le nouveau gouvernement de gauche au Honduras de Xiomara Castro. En 2012, il était notre invité à ChePresente à Bredene.

En 2020, la Fondation nationale pour la démocratie (National Endowment for Democracy - NED) a financé une quarantaine de projets subversifs à Cuba. La NED est l'une des principales armes économiques dont le gouvernement des États-Unis se sert pour faire ingérence dans d'autres pays, afin de déstabiliser les gouvernements qui ne répondent pas à ses attentes.

Il y a 60 ans hier jour pour jour, les États-Unis imposaient leur blocus sur Cuba. Une manière de punir et d'affaiblir un pays qui avait choisi une autre voie que celle du capitalisme. Mais malgré toutes les restrictions, Cuba a atteint un niveau de développement inégalé dans le tiers-monde. Comment ? En partageant les ressources et en impliquant la population.

Le secrétaire d'État adjoint aux Affaires de l'hémisphère occidental, Brian A. Nichols, a annoncé jeudi que les États-Unis enverront des agents consulaires à Cuba dans le but d'accélérer le processus d'obtention de visa pour les demandeurs cubains.

L'Agence européenne des médicaments exige toujours que les voyageurs entrants soient vaccinés avec l'un des cinq vaccins occidentaux. Les vaccins du Sud ne sont toujours pas reconnus comme efficaces, alors que les Chinois et les Cubains, par exemple, produisent et utilisent des vaccins dont la qualité est irréfutable. Heureusement, il existe aussi des autorités dont la vision est moins étroite.

Dans un nouveau reportage de la série « Belly of the Beast », la journaliste multimédia cubaine Liz Oliva Fernández part à la rencontre des Cubaines et des Cubains, pour leur demander leur avis sur l'année écoulée, le président Biden et les attentes pour 2022. Ils lui répondent sans fard. Du 16 au 22 décembre, la direction du parti et le parlement cubains se sont réunis pour faire le bilan de l'année écoulée et fixer le cap pour 2022, en portant, évidemment, une grande attention à l'économie, la planification et le budget. Le gouvernement vise une croissance de 4 %.

L'organisation « Progressive International » a vu ses dons destinés à soutenir l'internationalisme vaccinal à Cuba bloqués. La banque néerlandaise ING bloque en effet tous les dons destinés à Cuba. Elle s'engage ainsi à soutenir inconditionnellement le blocus illégal des États-Unis. Cubanismo.be et la Coordination contre le blocus s'en sont plaints fin novembre à Liège et à Gand. Encore client chez ING ou Fortis ? Changez de banque, aujourd’hui même.

Alors que, dans toute l'Europe, le nombre d'infections au COVID-19 explose et que les pays renforcent les mesures de sécurité, le débat fait rage sur la pertinence de vacciner les enfants. Certains parents souhaitent faire vacciner leurs enfants dès que possible, d'autres n'en voient pas l'intérêt. Alors, faire vacciner les enfants contre le COVID-19, est-ce une bonne idée ?

Pages