Cubanismo.be vous présente son magazine Viva Cuba! 2021. Achetez notre magazine dès maintenant au prix solidaire de 2 euros (hors frais de port) Si vous êtes membre, recevez votre magazine gratuitement (frais de port compris). Veuillez remplir le formulaire de commande ici.

15 pages d'informations pour découvrir ce que la révolution a changé à Cuba, mais aussi son internationalisme et le blocus par lequel les États-Unis étranglent l'île. Mais connaissiez-vous le caractère particulièrement écologique de la révolution cubaine ? Saviez-vous que la nouvelle Constitution cubaine avait été élaborée de manière participative ? Bonne lecture!

Saviez-vous que 12 heures de blocus coûtent au gouvernement cubain autant que l'équivalent d'une année d'insuline pour les 64 000 diabétiques cubains ? Comment cela se fait-il ?

Le vendredi 19 juillet, un conteneur rempli de matériel médical a quitté Essen pour Cuba. Le prochain part le vendredi 26 juillet. Cubanismo.be, Amis de Cuba, Cubabel (l'association de la communauté cubaine en Belgique) et Cuba Mi Alma (l'association de la communauté cubaine aux Pays-Bas) collectent des fonds depuis des mois pour acheter du matériel.....

Des « manifestations spontanées » ont éclaté à différents endroits de l’île le dimanche 11 juillet. Cependant, hier, le 17 juillet, le peuple cubain est sorti en masse dans les rues pour exprimer son soutien à sa révolution et son gouvernement. Dans leurs discours, le président, ainsi que Gerardo Hernández, l'un des Cuban Five*, ont également abordé la question de la grande pénurie, qui touche de plus en plus de Cubains et qui - avec les mesures Covid continues - provoque beaucoup de frustration au sein de la population.

Plusieurs organisations de masse (la société civile) comme la CTC (syndicats), la FMC (femmes) et les CDR (comités de quartier), qui représentent des millions de Cubains, condamnent les troubles survenus le 11juillet dernier. Voici la déclaration faite par la CTC.

« Paix et tranquillité citoyenne, respect, solidarité entre compatriotes et envers les plus démunis dans le monde, tout en sauvant Cuba pour continuer à construire, à croître, à rêver et à atteindre la plus grande prospérité possible. C'est le message que nous adressons à notre peuple. » (LONG READ)

Dimanche dernier, pour la première fois depuis plus de 20 ans, les Cubains sont descendus dans la rue pour exprimer leur mécontentement. Ce qui de prime abord semblait être une action spontanée, s’est avérée bien plus que cela. Les États-Unis essaient de provoquer un changement de régime depuis 60 ans déjà. Ces dernières années, ceux-ci ont utilisé les médias sociaux et les médias grand public de manière sophistiquée, et les événements récents en sont un exemple typique.

Les manifestations à Cuba sont extrêmement rares. Dimanche dernier, dans douze villes, plusieurs centaines de personnes sont descendues dans la rue pour protester contre la situation quotidienne difficile. Les États-Unis font tout ce qu'ils peuvent pour transformer cette agitation en une crise politique, et obtiennent pour cela le soutien des médias internationaux. Roger Waters (Pink Floyd) et Vijay Prashad font la lumière sur ces événements.

Imaginez un instant : un groupe de Belges organise une manifestation à Bruxelles avec des banderoles réclamant une intervention humanitaire de l'Allemagne parce que le gouvernement belge ne fait pas son devoir ... Ne seraient-ils pas bien vite arrêtés et jugés pour trahison ? Sans doute que si, et à juste titre. C'est exactement ce qu'il s'est produit à Cuba le 11 juillet.

Le dimanche 11 juillet, des manifestations ont eu lieu dans la municipalité de San Antonio de los Baños pour protester contre les pénuries alimentaires, la pénurie des médicaments et les coupures d'électricité. Le président Miguel Díaz-Canel s'est immédiatement rendu sur place, là où a eu lieu la première manifestation, afin de dialoguer avec la population et entendre leurs préoccupations.

Lisez et partagez notre déclaration de solidarité
Rendez-vous à l'action de solidarité avec Cuba, jeudi 15 juillet à 17h30 à la Gare Centrale de Bruxelles

Cuba a fait preuve d'une incroyable résilience face à la guerre économique avec laquelle le gouvernement étasunien veut étouffer l'économie cubaine, et affamer et priver la population de biens de première nécessité, dans le but de déstabiliser le pays. La situation d'urgence actuelle est le résultat du blocus américain qui dure depuis 60 ans, des 243 sanctions supplémentaires imposées par l'administration Trump et des conséquences de la pandémie de COVID-19

Pages