Un peu plus de six mois après le Coup d'Etat du 10/11 novembre 2019 en Bolivie contre le Président Evo Morales, actuellement réfugié en Argentine, ce dernier nous met en garde sur la situation désastreuse de son pays, soumis à un gouvernement de fait dirigé par la présidente autoproclamée Jeanine Anez qui non seulement réprime la population, provoquant des massacres, pourchassant et emprisonnant les dirigeants et militants politiques, mais détruit aussi de manière systématique le modèle social, économique et les avancées réalisées par le gouvernement renversé du MAS.

Le Venezuela a pris les premières mesures de quarantaine dès le 13 mars et a fini par fermer ses frontières dès le 16 mars. Le contexte politique et économique d’arrivée de la pandémie nécessitait des mesures fortes.

L'Équateur se fait parfois appeler « l'épicentre de la pandémie de coronavirus en Amérique latine ». Comment se fait-il que le coronavirus frappe si durement ce pays? Le système de santé est totalement submergé et menace d'imploser, en raison de l'augmentation du taux de mortalité et du nombre d'infections dans tout le pays. Mais où la politique du gouvernement du président Lenín Moreno a-t-elle échoué?

L’incursion frustrée d’un groupe de mercenaires essayant de débarquer sur la côte de Macuto, dans l’État de La Guaira, est la énième preuve que les États-Unis sont un « État voyou », c’est-à-dire un pays qui viole systématiquement le droit international et qui, ce faisant, met en danger la paix mondiale.

Au Venezuela, une tentative d'invasion a échoué. Des mercenaires se sont introduits sur le sol vénézuélien depuis la Colombie, dans le but de semer le chaos.

Comme presque tous les pays du monde, le Venezuela n’échappe pas à la pandémie du COVID19. En Amérique Latine, le gouvernement bolivarien a été un des premiers à prendre des mesures de confinement pour éviter la propagation du virus.

Plusieurs experts l’avaient déjà souligné. Et maintenant, elle est confirmée par le prestigieux Institut de technologie du Massachusetts (MIT) aux États-Unis.

Le programme médical cubain qui a aidé quelques-unes des communautés les plus pauvres du monde est devenu la cible ultime des tentatives de plus en plus nombreuses du gouvernement Trump pour mettre encore plus de pression sur l'économie cubaine.. Regardez cette brève video et poursuivez votre lecture ci-dessous.

Voilà ce qu'a déclaré la nouvelle ministre colombienne des affaires étrangères, Claudia Blum. La réponse qu'elle a reçue d'un journaliste espagnol l'a stupéfiée ….

Au mois de janvier, la présidente de Cubanismo.be, Isabelle Vanbrabant, a rendu visite à sa famille au Chili. Le vendredi prochain, elle parlera des protestations populaires qui s'y déroulent (vous êtes également les bienvenus). Depuis le 18 octobre 2019, le Chili est bouleversé. Des millions de personnes sont entrées en résistance contre le gouvernement de droite de l'actuel président Piñera.

Pages